mercredi 30 mars 2016

Capien

Dans le cadatre de 1579, apparaissent les hoirs (héritiers) de Pierre Capien venant de Saint Zacharie.
A-t-il donné son nom au quartier? On pourrait le croire.

Après recherche ( merci à Mido, Françoise et François pour leur connaissance des vieux actes de St Zacharie) il existait un Pierre CAPION marié avec Audifren Madeleine qui auront au moins 2 fils Jean né en 1563 et Albert né en 1566.
Les Capions sont assez nombreux à cette époque à Saint Zacharie. On en retrouve ensuite dans divers départements.
Le patronyme Capien est peu répandu:  17 personnes sont nées depuis 1890 seulement dans les Bouches du Rhône.
http://www.genealogie.com/nom-de-famille/CAPIEN.html

Le quartier et le vallon de Capien sont situés sur la rive droite de l'Huveaune, dans la colline côté nord du village, à partir de la nationale prendre la rue Auguste Fabre puis après la voie ferrée, le chemin de Pierresca; les voies sont sans issue, départs de chemins pentus ...

http://godasses.free.fr/index.php?page=marche&id_marche=36
ACC 2016-03


lundi 28 mars 2016

AG 2016

Chers amis,
L’Assemblée Générale de notre Association aura lieu le 15 Avril prochain à 18 h 30, salle des Associations de Pont-de-l’Etoile.
A l’ordre du jour :
-         Rapport moral
-         Rapport financier
-         Questions diverses.

Je compte sur la présence de tous. Au cas où vous ne pourriez venir, n’oubliez
pas de me renvoyer un pouvoir afin d’atteindre le quorum légal. Enfin, ce sera l’occasion pour vous, si ce n’est déjà fait, de régler votre cotisation 2016 (10 euros).

Merci par avance et veuillez croire en mes sentiments les meilleurs.

Christian Capo

Glacière en 1702

31 octobre 1702
"Savoir faisons nous soussignés, experts commis et députés par Ordonnance rendue par Monseigneur Lebret, premier président intendant de justice en Provence, le premier du courant au bas de la requête à lui présentée par Estienne Broy, adjudicataire de la ferme de la glace du dernier bail, contre les sieurs maire et échevins et communauté de cette ville, portant qu'avant de faire droit à la requête du dit Broy et sans préjudice du droit des parties ni rien lui attribuer de nouveau qu'il sera par nous procédé à l'estimation et évaluation des deux glacières dont il s'agit, l'une située au terroir du lieu d'Auriol et l'autre de Collongues, en prêtant par un préalable le serment requis par devant le sieur Cannet et les effets commis et subdélégués pour notre rapport fait être ordonné ce qu'il appartiendra en exécution de la dite ordonnance de commission et de l'injonction à nous faite de procéder à la requête du dit Broy par exploit de Trouche sergent en ce siège le 5 ème du courant avons prêté le serment par devant le sieur Cannet suivant son décret au bas du comparant à lui présenté le même jour et reçu du dit Broy ou ses intéressés son sac et pièces et vu la dite ordonnance de commission avec les exploits d'assignation et injonction au pied comparant et ordonnance sur protestation de notre serment dessus daté, les extraits des contrats d'acquisition des dites 2 glacières faites par les dits intéressés, celle d'Auriol des sieurs Pierre et Jean Négrel du 3 ème mai 1698, reçu  par maître Barthélémy notaire du dit Auriol, et l'autre de Messire Esprit Clapiers de Collongue du 27 janvier 1701 reçu par maître Blanc notaire de cette ville, et toutes les autres pièces à nous remises.
Et ce fait, avons parti le 11 de ce mois en compagnie d'Antoine Chaud, maître maçon, l'un des intéressés, de Jean Baptiste Isnard, maître maçon, mené avec nous pour faire les toisages et sommes rendus le même jour au soir au lieu de Roquevaire et pris retraite au logis où pend enseigne "La marine" tenu par Jean Jouve.
Et le lendemain, 13 du dit, nous nous sommes transportés en la même compagnie que dessus et des sieurs Négrel et François Roux, trois autres intéressés, sur la glacière en question située au terroir d'Auriol quartier de Joux, étant sur le chemin allant du dit Roquevaire à Auriol, proche le pont de la rivière Huveaune, ... sur les 8 heures du matin heure assignée aux parties par le même exploit pour nous voir procéder au fait de notre commission.
Et après avoir attendu une heure après celle de la dite assignation sans que les dits sieurs maire et échevins ni aucun de leur part ayant comparu avons à leur défaut et à la réquisition des dits intéressés procédé au fait de notre commission après avoir fait de nouveau lecture de l'ordonnance de notre commission et des exploits d'assignation et injonction de toutes les autres pièces à nous remises et fait prêter serment au dit Barthélémy de bien et dûment procéder aux toisages que besoin sera.
Et ce fait, avons vu et visité la dite glacière loge et régalle qu'avons fait toiser en notre présence par le dit Barthélémy, tant en plan creusement qu'en bâtisse. Nous ayant rapporté le plan du tout avoir 83 pans de large du levant au couchant (21,33m) et 95 pans de midi à tramontane (du sud au nord 24,42m) jusqu'à l'égout du toit de la dite glacière, le tout réduit faisant 123 cannes 1 pan et 5 menus (à peu près 253,5 m).
Lequel plan confronte de levant et midi le chemin allant de Roquevaire à Auriol et encore une langue de terre dépendant du dit régalle de la dite glacière, de couchant terre de Guilhes Reboulet et de tramontane propriété des hoirs (héritiers) Roux et ladite langue de terre dépendant du dit régalle étant entre deux grandes rives ayant 25 cannes de long de midi à tramontane et 4 cannes de large de levant au couchant, le tout réduit faisant 100 cannes carrées. Dans laquelle langue de terre avons trouvé à la rive inférieure de la dépendance du dit terrain 10 arbres chênes ou ormes tant gros que petits, le terrain inculte confrontant la dite langue de terre du levant, terre à l'arrosage des noyers de Guilhes Masse, chemin voisinage et ruisseau au milieu de midi la régalle de la dite glacière joignant le chemin public de couchant la même régalle de la dite glacière faisant les deux dites contenances  223 cannes 1 pan 5 menus (à peu près 459 m)
Et de même suite sommes entrés dans la loge et fait descendre dans la dite glacière le dit Barthélémy, avec un aide, pour procéder au toisage. Ce qu'ayant fait de notre présence et des intéressés, il nous aurait rapporté le creusement d'icelle avoir 36 pans profondeur (9,2556m), à mesurer du sol de la loge au plan de l'éponge qu'est au fond, et 26 pans 1/2 de largeur, réduit sur le milieu et l'éponge 6 pans de profondeur et 16 pans de large compris le massif, faisant en tout le creusement 36 cannes 5 pans 20 menus. ( un peu plus de 75 m).
Après avoir fait toiser les murailles à chaux et à sable de l'entour de la glacière et éponge et trouvé avoir 36 pans hauteur depuis le sol de la loge au plan de l'éponge et 90 pans de circonférence faisant 39 cannes 6 pans carrés.
Ensuite avons fait toiser la voûte de la dite glacière et trouvé avoir 116 pans de contour et 13 pans de hauteur à mesurer depuis le sol de la dite loge jusqu'à la cape de la dite voûte, faisant 23 cannes 4 pans carrés 4 menus.
Avons fait toiser les murailles de la dite glacière depuis le sol de la dite loge jusqu'au couvert et trouvé avoir 125 pans de contour et 10 pans d'hauteur compris les fondements, faisant 10 cannes 6 pans carrés.
De même avons fait toiser le couvert de tuiles de la dite glacière, sans bois, les tuiles posées sur la voûte dessus les murailles d'alentour, sur le terrassement des venides et en très mauvais état, ayant 32 pans de levant au couchant et 35 pans de midi à tramontane, faisant 17 cannes 6 pans carrés.
Plus les 3 murailles qui ferment la loge, ayant 63 pans de contour et 14 pans réduits hauteur  faisant 13 cannes 6 pans carrés 2 menus.
Encore avons fait toiser le couvert de la loge soutenu par 2 petits doubles de peuplier, l'entrenaux d'escouden du même bois et ses tuiles par dessus en très mauvais état, ayant 24 pans de levant au couchant et 22 pans de midi à tramontane, faisant 8 cannes 2 pans carrés. Avons aussi fait toiser le pavé de cailloux de la dite place ou loge ayant 25 pans de tout côté, faisant 5 cannes carrées.
Et finalement nous avons fait toiser l'égout de la dite glacière, ayant trouvé avoir 6 cannes de long creusé dans le roc.
Et ce fait avons vu et examiné le tout, tant en plan de creusement qu'en bâtisse et retenu mémoire pour nous servir à l'estimation.
Attendu l'heure tardive nous nous serions retirés et venus au dit Roquevaire et logé au dit logis de Jouve et pris toutes les instructions et informations nécessaires et ensuite en cette ville pour procéder dans la maison de l'un de nous sur nos mémoires et estimations de la dite glacière et dépendances et renvoyé la visite de celle située au terroir de Bouc....
Nous avons procédé à l'estime d'icelle, comme s'ensuit:
- premièrement, la place contenant 223 cannes, eu égard à l'avantageuse situation du lieu pour une glacière, compris les arbres à la somme de 240 livres
- les 30 cannes 5 pans 20 menus de creusement de la glacière et enlèvement de la terre et rochers à raison de 17 livres la canne cube montant à 474 livres 11 sols 8 deniers
- les 39 cannes 6 pans carrés de murailles de chaux et sable de l'entour de ladite glacière à 5 livres 17 sols la canne montant 218 livres 12 sols 6 deniers.
- les 23 cannes 4 pans 4 menus de la voûte de la glacière à 5 livres 10 sols montant 129 livres 12 sols
- les 18 cannes 6 pans carrés des murailles de l'entour par dehors de ladite glacière à 4 livres 10 sols la canne montant 84 livres
- 17 cannes 5 pans carrés du couvert de la glacière à 4 livres 10 sols la canne montant 79 livres 17 sols 6 deniers.
- les 13 cannes 6 pans carrés 2 menus des 3 murailles qui forment la loge de ladite glacière à 4 livres 10 sols montant 55 livres 2 sols 6 deniers
- les 8 cannes 2 pans carrés de couvert de ladite loge à 8 livres la canne montant 66 livres
- les 5 cannes du pavé de cailloux de ladite oge à 30 sols la canne montant 7 livres 10 sols
- et finalement les 6 cannes de creusement dans le roc de l'égout de ladite glacière à 8 livres la canne montant 48 livres
Retenant l'estime totale par nous faite de la dite glacière et dépendances située au dit Auriol à la somme de 1 403 livres 6 sols et 2 deniers..."


NB: à Roquevaire (source R Verrier)
1 pan = 0.2571 mètre
1 canne (8 pans) =  2.0567 mètres
1 canne carrée = 4.2299 mètres carrés
http://aviatechno.net/unites/pieds.php
http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?article396&lang=fr


document musée collection H Gantou.
ACC 2016-03

Glacière Pont de Joux 1698

Achat pour la compagnie des fermiers de la glace.
"Le 3 mai 1698
Pierre et Jean Négrel, frères, bourgeois de Roquevaire, vendent à Mathieu Carfeuil, marchand et Joseph Jaubert  maître architecte de la ville de Marseille, représentant la compagnie en la ferme courante de la fourniture de la glace qui sera nécessaire en la dite ville de Marseille suivant le bail sur ce à leur compagnie passé par les échevins et communauté de la dite ville savoir est:

la glacière, bâtiment et terres joignant que les dits Négrel possèdent au terroir d'Auriol, cartier de Joux, confrontant le grand chemin, le vallat et l'arrosage au milieu terre de Guillaume Riboulet, et autres confronts plus vrais si point il y a... sous la majeur directe et seigneurie de son altesse Monseigneur le grand prieur de Vendosme, abbé du vénérable monastère Saint Victor les Marseille, seigneur du lieu, franc de cens suivant la transaction de la communauté... arrérages et tailles et autres impositions quelconques jusqu'à aujourd'hui et pour les vendeurs du lods de cette vente.
Laquelle a été faite pour et moyennant le prix et somme de 1500 livres à compte desquels lesdits Négrel frères ont présentement et réellement reçu des dits Carfeuil et Jaubert 500 livres en louis d'or et autres monnaies courantes au vu de moi notaire et témoins. Contents et payés les dits ont quitté et quittent promettant que jamais demande leur en sera faite sauf le remboursement sur la dite compagnie dont ils protestent.
Et les 1000 livres leur restant leur seront payées par la dite compagnie, comme les dits Carfeuil et Chaud le promettent et en font leur cause propre le premier jour du mois de décembre de l'année 1702, sans intérêt de pache exprès, et conformément de l'écriture de l'acte de société de la dite ferme et fourniture de la glace passé avec le dit Jean Négrel et autres co associés en la dite ferme . Et en cette qualité les dits Négrel frères ont remis et désemparé à la dite compagnie et autres sieurs Carfeuil et Jaubert la susdite glacière et terres joignant...
Et pour la glace qui est présentement dans icelle mention est faite au dit acte de société ...Maître  Blanc notaire en la même ville et le présent contrat le tout contenu en icelui...
Les parties obligent..."
Archives départementales Maître Barthélémy Auriol
416 E n° 247 page 246

http://www.faidp.com/perso/pop_glacieres.html
Localisation approximative sur  archives départementales en ligne / cadastre: Auriol (Bouches-du-Rhône, France),Plan,1830,G1,Bassan et Joux


la suite : en 1702 estimation de la glacière...


Glacière de Pivaut source internet
http://museedelaglace.free.fr/glaciere-de-pivaut.html

ACC 2016-03

mardi 15 mars 2016

Album photos

Quand les personnes disparaissent, les souvenirs familiaux sont parfois légués au musée.
Voici un magnifique album, mais aucune annotation pour identifier les personnes (toute aide serait bienvenue).




Document du musée
ACC 2016-03

Statistiques 1824

Dans les statistiques du département des Bouches du Rhône de Christophe de Villeneuve datant de 1824 de la page 844 à la page 850, on trouve un aperçu de l' histoire, de la géographie, du caractère de la population (avis subjectif). Les connaissances ont évolué depuis.
https://books.google.fr/books?id=WSdDAAAAcAAJ&pg=PA847&dq=roquevaire+1579&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwicq8yHvMLLAhVDJ5oKHYPdC8kQ6AEIHTAA#v=onepage&q=roquevaire%201579&f=false

Cadastre de Roquevaire après rectification du cours de l'Huveaune et avant la création de la nouvelle route nationale (Archives départementales 13 en ligne)
ACC2016-03

dimanche 13 mars 2016

Cadastre 1579



"La ville de Roquevaire peut s’enorgueillir d'avoir élaboré un cadastre dès 1579 (le cadastre dit Napoléonien date de 1830 pour Roquevaire).
Ce document avait été conservé par la famille de Flotte. Il est maintenant aux Archives Départementales des Bouches du Rhône.
Le seul problème est que les parcelles sont décrites par les confronts (les voisins) et non par plan.
Vous trouverez peut-être un de vos ancêtres dans la liste qui sera publiée "
J.Cot

 Cadastre 1579
Christophe de Villeneuve dans ses statistiques du département des Bouches du Rhône volume 2 page 847 dit: " De toutes les archives il n'a été conservé, après le siège du duc d'Epernon qu'un cadastre de 1579".  
https://books.google.fr/books?id=WSdDAAAAcAAJ&pg=PA847&dq=cadastre+roquevaire+1579&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiz5uyRrcLLAhXDDZoKHQILCr0Q6AEIKzAA#v=onepage&q=cadastre%20roquevaire%201579&f=false 

On peut constater que quelques propriétaires viennent d’ailleurs (villages proches ou du Var actuel), que certaines professions sont mentionnées, que des femmes sont indiquées, ainsi que les titres des nobles ou des surnoms.

Propriétaires venant de:
- Allauch :
Augustin Michel,

-Aubagne :
Beuf Jean, Mellon Jean dit Autran, Robert Guillem,

-Auriol :
Armand Antoine, Audibert Joseph, Bellone Louise, Blanc Gaspard, Bosc Jean, Boyer Domergue, Garnier Antoine dit Chaulan, Gasquet Louis et frères, Giraude Magdeleine dite Cauvière, Guinouard Jean, Héberte Jeanne, Masse Antoine, Masse Jacques, Masse Jean, Masse Jacques, Reymond Peiron, Suzanne Joseph, Tappan Hector,

-Ceireste : Blanc Guilleaume

-Gémenos : d’Albertas Pierre (seigneur)

-Marseille : de Bausset Pierre (lieutenant), Curet Antoine, Maren Monnet, hoirs de Montagne Claude,

-Ollioules : Blegieu Honorat et Jean

- Peipin : Mr de Cassin (seigneur)

-Puiloubier : M de Martin (seigneur)

-Trets : Audric Thomas , Imbert Jacques

-Saint Zacharie : hoirs d’Artufel Jean Pierre, hoirs de Capien Pierre
 
Professions indiquées :
Maçon :
Bertrand Jacques, Grimaud Pierre, Masse Antoine,
Baile : Gautier Louis
Clergé :
Guillache Pierre (vicaire), Long Antoine (vicaire prêtre), Long Barthélémy (chanoine), Martin Nicolas (prêtre)
Couturier : Long Antoine
Titres :
 Noble, baron, seigneur, conseiller au parlement de Provence, écuyer, lieutenant.

L'intégralité des propriétaires sera publiée bientôt... (à suivre)
On peut se demander si :
- Pierre Capien de Saint Zacharie 
- Jacques Sarret défunt mari de Long Honorade
n'ont pas donné leur nom au quartier ou à la colline?

Source archives départementales 13
NB : hoirs = héritiers
ACC 2016-03 


Liste alphabétique :


A
Albertas, Pierre d’, seigneur de Gémenos 321
Armand Antoine, d’Auriol 79
Artufel, hoirs de Jean Pierre, de Saint Zacharie 209
Audibert, Joseph, d’Auriol 350
Audric, Thomas, de Tretz 325
Augustin, Michel, d’Allauch 348
Azan, Vidal, 331
B
Bausset, mr le lieutenant Pierre de, de Marseille 318
Bausset, mr de, capitaine 336
Bellone, Antoine, veuve de Pierre Revel 84
Bellone, Louise, d’Auriol 277
Benet, Antoine 51
Benet, Bertrand 106
Benet, Balthazard 108
Benet, Claude 127
Benet, hoirs d’Antoine 184
Benet,hoirs de feu Jean 206
Benet, Julien 210
Benet, Lazarin 274
Bertrand, Jacques, maçon 267
Beuf, Jean, d’Aubagne 226
Blanc, Magdeleine, veuve d’Antoine Long, fils de Silvestre 74
Blanc, Gaspard, d’Auriol 149
Blanc, Guilleaume, de Ceireste 295
Blanc, Victor 329
Blégier, Honorat et Jean, d’Ollioules 163
Boisson, Peyron 305
Bonifai, Claude 198
Bonifai, Jean Pierre, 208
Bonnet, Allione 139
Bosc, Jean d’Auriol, ou Antoine Bernard 233
Bosc, Catherine 236
Bosc, Phelip ou Jean 303
Boyer, Domergue, d’Auriol 140
Brenquier, François 341
Brest, Antoine 31
C
Cabre, Mr noble Louis de 282
Camoin, Paulet 316
Capien, hoirs de feu Pierre, de St Zacharie 209
Cassin, Mr de, sgr de Peipin 332
Cauvet, Mr le baron de, 338
Communauté,La, de Roquevaire 332
Curet, Antoine, de Marseille 90
D
Dallier, Jaumet 299
Deymar, Honoré et Jean 259
Deynard, Jacomis 257
Deynard, Jean 273
Disnard, Andrien 82
Esperelle, Magdeleine, dite baronne 296
Estantarre, Mre Jean 347
Estantarre, François 347
F
Flotte, Mr Nicolas de, conseiller au parlement de Provence 3
Flotte, noble Jean de, 11
Flotte, hoirs de Marc 16
Flotte, Antoine 65
Flotte, hoirs de feu Estève, 168
Flotte, hoirs de feu François 207
Flotte, Jean 272

 2016-05 ACC
réactualisé et suite 2020 07