mardi 31 juillet 2018

1873 CM



Délibérations du conseil municipal en 1873.
Seront abordés les dépenses pour l'instruction primaire où la gratuité n'est pas appréciée par tous, les problèmes d'eau potable rare car l'exploitation du charbon pollue, les réparations à faire à l'église endommagée par les pluies, le développement des chemins vicinaux, les jeunes "soutiens de famille", un budget toujours insuffisant face aux dépenses envisagées...

 Quelques représentants au premier conseil de l'année: 
Turcat Jules maire, Barreme Prosper, Benech Alban ( secrétaire nommé par acclamation), Castellan Louis, Camoin Louis, Glize Emile, Lan André, Negrel Frédéric de Bernard, Ollivier Louis, Pellegrin JB, Simian Marius, Suzan Pierre

Instruction primaire :
- Certains pensent que le salaire de l’instituteur est excessivement élevé vu le petit nombre d’élèves fréquentant l’école (25 élèves: 1200 f alloués, dépense énorme).
La gratuité de l’instruction n’a pas offert les résultats correspondant aux sacrifices.
La commission  discute
Un propose "il y avait lieu de supprimer la gratuité et de remettre l’école payante que dans un but d’économie l’on pourrait réduire à 500 f le traitement fixe de l’instituteur communal et allouer aussi une pareille somme à l’école ecclésiastique  avec obligation pour chaque école de recevoir 20 élèves gratuits".
On vote: 8 oui pour ne rien changer, 7 non.
1200 f pour l’instituteur communal, 350 f pour l’école communale de filles, 100 f pour la salle d’asile, 100 f pour l’entretien de la maison d’école et du matériel, 300 f pour la directrice de la salle d’asile du hameau de Lascours
Imposition spéciale de 3 cts additionnels.
- 28 mars  acquisition d’un gymnase à l’usage des écoles (ordre du préfet): on pourrait l’installer dans la cour affectée à l’établissement de l’œuvre  de la jeunesse
Cet établissement fermé depuis 3 ans sans pouvoir connaître la date de sa réouverture, pas lieu de faire acquisition d'un gymnase.
- réparations à faire aux écoles circulaire du 26 avril 1873 "afin d’améliorer les bâtiments, les salles des écoles leur donner partout de l’air de l’espace de la salubrité et procurer aux instituteurs des logements confortables"  (inspection prévue)
- Flandin Vincent propriétaire demande une demi-bourse pour son fils Maurice à l’école des arts et métiers, âgé de 60 ans, 3 enfants, hors d’état de gagner leur vie, se trouve dans l’impossibilité de pouvoir se livrer à aucune espèce de travail par suite d’une infirmité.

Paroisses :
- Le préfet demande un logement pour le desservant de la paroisse du hameau de l’Etoile, aucun presbytère n’existe – indemnité portée au budget
- Réparations de l’église
Le conseil de fabrique demande réparation de la voûte de l'église et du presbytère « par les pluies torrentielles d'octobre 1758, le couvert de l'église a été notablement endommagé, par suite des pluies de l’hiver dernier l’humidité a pénétré aux plafonds...il pourrait résulter le détachement de quelques pierres ou plâtras et occasionner … des accidents fâcheux aux bons paroissiens qui assistent aux offices » malgré l’urgence pas de fonds, demande de subvention au préfet et d'inspection à l’architecte diocésain
- Réparations à faire à l’église (demande du curé)
Les travaux s’élèveraient à 20 000 f, demande au préfet
Réparation église Lascours (pour agrandir) 8000 f demande au préfet.
Terrains :
- Le sieur Arène prêtre à St Just revient sur sa décision (don de 500 f pour le projet du boulevard) le CM ne peut revenir sur une délibération devenue constitutive. Mr Arène demande 3500 f au lieu de 4000 f pour son terrain: accepté.
- Valentin Negrel marchand de bois quartier de Joux et Long Simon Pierre ancien maître de poste domicilié à la Barque souhaitent bâtir à Pont de Joux sur des terrains communaux (187 m2 et 350 m2) aliénation acceptée
- Rey André fabricant potier à Aubagne demande l’autorisation de baisser le niveau du chemin donné par la Cie des chemins de fer en contre-haut de la ligne de Valdonne et de sa propriété (ex Dol épouse Guis) jusqu’à la propriété Barbaroux Castellan quartier la Dorgale. accepté
- Rue du four vieux : Aliénation de l’ancienne prison en mauvais état et du bâtiment en ruine du four vieux le prix sera pour les réparations de l’abattoir. Avis sur aliénation prison et vieux four  et terrain rocheux : acquéreur Michel Joseph Amable 300 f
- Renouvellement du bail du terrrain communal de St Vincent : nouveau cahier des charges et mise en adjudication du bail pour 3 ans d'où:
Caillol Jean bail réduit (315 f) et cession de 2 parties pour agrandissement du cimetière et pour Mr Voulant garde forestier à titre de subvention annuelle.
- Aliénation gratuite de 2 parcelles longeant le ch vic de Lascours à Négrel JB.
Chemins vicinaux :
- Roux Charles Louis employé chez Fraissinet armateurs à Marseille : rectification acte pour paiement de ses terrains (constitution du ch vic de Bassan), fonds supplémentaires pour ch vic n°6
- Syndicat de Rioux : à sa charge l'élargissement  du ch n°10 de Rioux à l’Etoile traversant la Taurelle :
- Ch vic n°3 la Reiraille : Réparations , réserves faites pour eaux pluviales mais pas plus de pb qu’avant. Règlement d’indemnités à Negrel Justin, Brest négociants, Martinenq Louise, Simian Désiré, Vernis Marcellin
1 ,25 à 1,50 F le m à Bassan, 1f le m à la Reiraille.
- Ch vic n°4 bis (petite communication) cession de terrain par Negrel J 980 f
Aliénation en faveur de Negrel JB et Ollivier Marcellin de terrains suite à la construction du ch vic n°4 bis
- Le département accorde 5000 f pour achever les ch vic
- Protestation contre le refus du projet de coupement de la fabrique de tan de Mr Turcat pour élargir ch vic n°1 le rolland ; cf tableau terrier de 1867 prix 5561,90 f;
On réfute que le chemin dessert le territoire le plus riche de Roquevaire, seule voie vers la gare (mouvement de voyageurs et de marchandises), Mr Turcat donne 8 ans pour payer.
- Commission pour étudier le prolongement ch Gentioux ch vic n°8
Continuation du ch vic n°8 suivant le tracé de l’ancien sentier de Gaudissart pour aboutir à la carraire communale en passant sous le hameau des Manaux
- Règlement des indemnités ch vic Lascours et Bassan, prolongement Gentioux
- Ollivier Louis : Classement du prolongement du Ch vic du ch de Bassan à la carraire d’Auriol
Octroi établi en frimaire an 9 pour subvenir aux dépenses de la commune (principal revenu) est prorogé pour 9 ans
Eaux
- Eaux de l'Huveaune : Couleur noirâtre, sales et putrides... proviennent de l’exploitation des mines de charbon de Peypin et St Savournin (lavage et conversion en briquettes du menu charbon)
Eau impropre à l’abreuvage des bestiaux, au lavage du linge, aux usages domestiques, à l’exploitation des diverses usines établies sur le parcours. Grand préjudice pour la population  démarches pour action en dommages et intérêts et pour faire cesser cet abus.
- Dépourvu d’eau potable depuis assez longtemps, les seules eaux : celle de l’Huveaune
Demande de subvention pour les eaux.
"Ordonné de faire des recherches à l’ancienne source qui jadis procurait de l’eau aux 3 principales fontaines de la ville, une eau abondante jaillit de cette source  se jette dans l’Huveaune par suite du mauvais état de l’ancienne galerie (à réparer sur 500 m) et de l’amener ainsi en suivant l’ancienne conduite jusqu’à sa distribution, cette conduite subirait elle-même une réparation notable" 13 000 f ; ressources de la commune insuffisantes supplie le préfet...
- Puits communal de Pont de l'étoile, situé dans la maison de Négrel Pierre, à réparer car le puits est découvert, bruit continu à toute heure de la nuit, la population croit, pompe à volant : 230 f
Soutien de famille:
Liste des jeunes gens de la classe 1872 soutiens de famille
Art 22 nouvelle loi lecture tableau de recrutement
Veran Cyrille Joseph né le 14 4 1852 de Paul Auguste JB + et Marie Julie Ollivier n°17 au tirage.
Negrel Etienne Frédéric né le 23 octobre 1852 de Jean Jacques + et Marie Annie Nouveau (x secondes noces Long Joseph Louis) n°49 au tirage. 
Budget:
1772 Recettes : 40 546, 56 f; Dépenses 26 814 ,71 f ; Excédant 13731,85 f

Réparations des armes des mobilisés : 4500 f à verser au trésor,
protestation à Mr le Ministre:
" Roquevaire n’avait que 142 fusils dont 79 pour les gardes nationaux mobilisés et 63 pour les sédentaires, le chiffre de 500 paraît erroné, les fusils livrés n’étaient pas dans un état à pouvoir nécessiter une réparation de 4 f, ces armes avaient été réparées par l’armurier de la commune, ce n’aurait été qu’après ces réparations que ces fusils auraient pu être librement employés car auparavant ils étaient tout à  fait hors d’usage."
Divers
- 50 f indemnité incendie du 6 juillet dernier occasionné par la machine d’un train se rendant à Valdonne (fait qui se renouvelle) Voulant est garde forestier.
- Modification à apporter à la marche des trains sur la ligne Valdonne Aubagne 4 trains actuels
Un second train le matin demandé, modification horaires en hiver.
- Réparation caserne de gendarmerie : la toiture nécessite un remaniement complet (travail mal fait) les eaux pluviales pénètrent dans appartements et grenier à fourrages; cet immeuble rapporte un revenu important.
- Construction d'un mur de soutènement contre le terrain de la commune sis quartier Valadet 500 f
Passage piéton entre RN et rue Basseron.


Surnom:
Négrel Frédéric du Rousséou.

En novembre pas de CM 10 présents seulement.
Source délibérations du conseil municipal
2018-08 ACC

samedi 28 juillet 2018

Encadrement

Artisanat des tranchées 1918: quelques épingles, des fils colorés et du carton
Confectionné par  Michel B. (un cousin amoureux) pour Anne B. ma grand mère dans sa dix-huitième année.
2018-07 ACC


mercredi 25 juillet 2018

Almanach 1921


Almanach du combattant et des victimes de la guerre  Marseille  novembre 1921
448 pages s’adressant aux 6 millions de combattants  et victimes (contes, nouvelles variétés) 100 000 exemplaires  4 francs puis 5 f (4413)
Source AD 13

Photo site Amazone

Ecrit de Dorgelès à propos du soldat inconnu
https://books.google.fr/books?id=tTm0CwAAQBAJ&pg=PA169&lpg=PA169&dq=almanach+du+combattant+1922&source=bl&ots=p4oEW3vFrp&sig=1gN0FKMfLadnxYillT4zC20pr6k&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjYg4ubw4_cAhWJAJoKHbFPAokQ6AEI3AEwDg#v=onepage&q=almanach%20du%20combattant%201922&f=false

2018 07 ACC

lundi 23 juillet 2018

Vin muscat

"Le vin muscat rouge de Cassis est fort estimé on le vend sur les lieux 40 sous le pot. Celui d'Aubagne et de Roquevaire, qui a à peu près la même qualité ne coûte que 24 sous le pot. On trouve à Cassis un bon vin blanc sec qui vaut 18 livres la millerole". (60 litres)
Source Gazette du commerce  25 avril 1778 p 4
BNF
2018 07 ACC

samedi 21 juillet 2018

1797

La région n'est pas calme!
"Le journal des hommes libres" en mars et juillet (N°44 ET 161) le constate se révoltant contre les abus: la maison du citoyen Christin est incendiée...
Source retronews BNF
2018 07 ACC

jeudi 19 juillet 2018

1939 trafic 2

Après perquisition à La Caou, découverte d'un stock de 900 kg d'opium brut ou raffiné, de 475 litres d'alcool de contrebande, d'un laboratoire pour le raffinage de l'opium la fabrication de l'héroïne et de la cocaïne. Le propriétaire affirme tout ignorer du trafic auquel se livraient ses locataires...
La bande aurait des ramifications dans la France entière...
Deux voitures brûlées, un suicide mystérieux...
Source "le petit marseillais" dimanche 26 mars 1939 p 3
BNF
Erreur : 8 jours ou 8 mois ? entre pages 1 et 3 

Compléments
dans le numéro du 25 mars p 3:12

et du 29 mars.
Des questions sont posées à propos de l'organisation du trafic; le fils du propriétaire impliqué...

A Paris projet de loi : classement des substances considérées comme stupéfiants -  5 ans d'emprisonnement prévus.

"Le Matin du 25 mars 1939 p 3:8
"Le petit Parisien du 27 mars 1939" p 3
"l'Humanité du 26 mars 1939" p 2....

Un sujet dont on parle du nord au sud de la France!
2018 07 ACC

mardi 17 juillet 2018

1939 trafic 1

le journal 27 3 1939 p 3:10
Ramifications de l'activité des trafiquants de Roquevaire ?
Une affaire de trafic de drogue, de contrebande d'alcool ...
La bande du "Caou" sont ils les meurtriers d'un chimiste découvert dans l'Huveaune?
Il y a 8 mois 2 voitures (équipées des réservoir clandestins)  brûlaient sur la route de Pont de l'étoile à Roquevaire  au croisement du chemin de Saint Jean (où était installé le laboratoire).
Les occupants se réfugient chez X.
Le docteur Conil pense qu'il y avait eu crime mais la femme du pharmacien chimiste disparu évoque un suicide.
Source BNF
2018-07 ACC


dimanche 15 juillet 2018

Anciens combattants 2

En 1920 on s'inscrit pour:
adhérer à l’union philanthropique des « mutilés, réformés, anciens combattants, veuves, orphelins et ascendants de la Grande Guerre » section Roquevaire

Diverses professions:
Cultivateurs ou journaliers
mais aussi
facteur des postes 3, électricien, appariteur, boulanger 3, maçon 5, tonnelier, représentant, menuisier, charretier 2, plâtrier, employé, cimentier, cantonnier, charron, boucher, secrétaire mairie, tenancier bar tabac, préparateur en pharmacie, chef de musique, garçon de recettes, liquoriste, employé, docteur.

Les conséquences:
blessures dues aux balles ou aux éclats d'obus
touchés aux membres, mains, cuisses, fesse et testicule, mâchoire, tête...
gazés à l'ypérite, pieds gelés,
amputés jambe, bras, doigts
trépané
perte de la vision
rhumatisme, paludisme, pleurésie, bronchites chroniques

Martin Grégoire Bernard conducteur principal de la voie PLM, habitant rue des Migranniers, déclare la mort de 2 fils:
- Albert du 9ème Hussards + 6 6 1918
- Pierre 30ème RI + 12 10 1918

Certains ont obtenu Médaille militaire, Croix de guerre, citations , fourragère
Ils ont habité le canton de Roquevaire - Pont de l'étoile - Lascours ou y sont nés.
Les 104 fiches sont remplies de façon inégale par le combattant, les parents... Une cotisation est à verser (sauf indigents). En octobre 1921, il y aura 111 adhérents.

En 1922, le théâtre portatif du Guignol de Marseille donnera un spectacle dans l'école de garçons le lundi de Pâques au profit des orphelins de guerre, à l'initiative de l'association.

source AD 13
2017-07 ACC

vendredi 13 juillet 2018

Chapelle St Vincent

Par mesure de sécurité, l'accès de la chapelle n'est plus autorisé.
Des barrières et une signalisation vont être mises en place par le propriétaire (mairie).
La fondation du patrimoine a été contactée.

Le problème majeur est l'obtention de crédits, qui a une idée pour aider à financer les travaux?

PLUSIEURS ARTICLES SUR LE BLOG CONCERNENT LA CHAPELLE, VOUS POUVEZ LES RETROUVER A PARTIR DU MOTEUR DE RECHERCHE (Saint ou st Vincent, roman, chapelle...)
Voir au bas le cadre gris foncé "rechercher dans ce blog"

2018-07 ACC