lundi 24 août 2015

Réactualisation

Les réactualisations des articles se font au fil des recherches et des découvertes, pensez à regarder dans le sommaire les articles anciens.

dimanche 23 août 2015

Le petit journal

On peut trouver au musée quelques exemplaires de la presse ancienne dont "le petit journal":


Vous pouvez lire en ligne ce journal:

Années1863-1944:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32895690j/date

Le supplément illustré du dimanche: 1884-1920
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32836564q/date

L'exemplaire du  dimanche 22 août 1915: il y a 100 ans!
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k717171p/f4.image

ACC 2015-08

vendredi 21 août 2015

Garage Jouve

Commerce tenu de père en fils par la Famile Jouve, dont la devise était attirante!
Il était situé 20 rue Sainte Anne.
Fondé par Charles Jouve (+ 1947) en 1902
Adrien Jouve (+1972) successeur de 1935 à 1959
Gabriel Jouve (+ 1980) successeur de 1959 à 1980




Calendrier "Sidali de Saint Jurs" donné par C. Jouve au musée.

ACC 2015-08

Sur Roquevaire leur arbre généalogique remonte jusque vers 1200, il ya bien sûr eu quelques apports extérieurs.... Qui dit mieux, sans avoir un seul noble?
ACC 2016-11

Cadastre 1709

Le Cadastre de Roquevaire de 1709 ne ressemble pas au cadastre napoléonien ou actuel, pas de plans!
On y trouve la liste des habitants, et pour chaque propriétaire la liste des biens sommairement décrits ainsi que leurs dimensions (mesures anciennes) et leur usage, le nom du quartier ainsi que le nom des voisins  (confronts) ou celle des voies s'il y a lieu. Les professions ou surnoms sont parfois indiqués. Les valeurs sont mentionnées.
Ce document, commencé en mai 1709, écrit par Joseph Négrel, maître écrivain, a été complété les années suivantes par des modifications de patrimoine (autre scribe) .
Il nous permettra de compléter des articles: par exemple, le quartier Cabrol existait déjà! 

Source AD 13: 156 E CC 6
ACC 2015-08

jeudi 20 août 2015

Notre Dame de l'étoile

Quelques dates:
8 décembre 1867: Création de la société civile dite syndicat de l'Eglise de Pont de l'étoile
1 juin 1868: Pose de la première pierre de l'église par Mgr Place
2 mai 1869: Première messe , bénédiction par Mgr Place
10 novembre 1873: Par décret du président de la république, le maréchal Mac Mahon, l'église est érigée en "succursale", c'est à dire qu'elle prend rang de paroisse.

Extrait de l'historique du hameau et de l'église de Pont de l'Etoile. ( auteur anonyme de Pont de l'Etoile)

"Sous le règne de Napoléon III, le 8 décembre 1867: Création de la société civile dite syndicat de l'Eglise de Pont de l'étoile, par une dizaine d'hommes qui s'associent pour mener à bien la construction de l'église.
C'est parmi les animateurs économiques et sociaux du hameau que se trouvent les premiers sociétaires: Charles et Emile Glize, Léon Niel, Joseph Long, Henri Negrel, Prosper Barreme, Antoine Negrel......

La croissance du hameau a été très rapide. En 1830, il n'existait que 2 petits quartiers: le premier comprenait l'auberge, la fabrique de papier et la faïencerie; le second représentait les alentours du pont où s'élevaient quelques maisons  sur les 2 rives de l'Huveaune. En moins de 40 ans, de nombreuses maisons sont construites des 2 côtés de la route impériale de Toulon....

Par la générosité des habitants de Pont de l'Etoile, les dons furent nombreux et importants pour l'aménagement, la décoration et l'ornementation de l'église.
1869: Fonts baptismaux, statue de la Vierge, chemin de croix
1871: Statue de Saint Joseph "


source: bulletin de souscription  de la paroisse mai 1992 pour la rénovation de l'église ( peinture, électricité, le clocher ayant été remis en état en 1990)



ACC 2015-08







Eglise de Pont de l'Etoile en 1966
Photo Voné - bulletin municipal N°1 - musée

mercredi 19 août 2015

Connaissez vous Roquevaire?

Pouvez-vous répondre?

1 Lascours fait partie de la commune de:
-Aubagne
- Roquevaire
- Saint Pierre

2 Un personnage illustre séjourna à Roquevaire le 8 mai 1798, il s'agissait de:
- Bonaparte
- Mirabeau
- Talleyrand

3 La pierre de l'autel de l'église Saint Vincent est de l'époque:
- grecque
- romaine
- mérovingienne

4 Marcel Pagnol a tourné à Roquevaire:
- Angèle
- Jofroi
- Regain

5 L'orgue de Roquevaire est composé de:
- 50 tuyaux
- 500 tuyaux
- 5000 tuyaux

6 Le poids record de câpres récoltées en une année à Roquevaire fut de:
- 1,3 tonne
- 13 tonnes
- 130 tonnes

7 Le module principal de l'orgue appartenait à un célèbre organiste:
- Marie-Rose Neveu
- Eric Dallest
- Pierre Cochereau

8 Le cimetière de Roquevaire abrite la tombe d'un célèbre écrivain:
-Victor Gelu
- Charles Maurras
- Alphonse Daudet

9 A Roquevaire, on utilisait la "panse muscade"  pour faire:
- un condiment
- une charcuterie
- un raisin sec.

10 Le 6 juillet 1686, un convoi passant à Pont de Joux fut détourné, il était chargé:
- de pièces d'or
- d'armes
- de glace

Questionnaire du musée
Réponses le mois prochain.

ACC 2015-08

1- Roquevaire
2- Bonaparte, en route pour l'Egypte, passa la nuit dans l'immeuble rive gauche au pont.
3- Mérovingienne
4- Regain. L'ancienne gendarmerie face au musée fut l'un des lieux de tournage
5- 5000 tuyaux
6- 130 tonnes
7- Pierre Cochereau
8- Charles Maurras ( 1868-1952), écrivain et homme politique français, inhumé dans la chapelle familiale, son coeur se trouve à Martigues.
9- des raisins secs
10- de la glace provenant de la Sainte Baume.
2015-09

Machines à écrire anciennes


Avant l'ordinateur et l'imprimante....

Machine à écrire Mignon ( 1913), il fallait déplacer le stylet, lettre après lettre.
L'impression se faisait sur une feuille, un ruban encré était utilisé, les erreurs étaient difficiles à corriger.



 Machine à écrire Underwood  ( don de B. Vert)



Pour en savoir plus:
http://www.collection-machineaecrire-campiche-hermes.ch/macollection.htm
ACC 2015-08

lundi 17 août 2015

Travail de l'argile à Roquevaire

Sur un chemin d'argiles. Potiers et faïenciers en Haute Vallée de l'Huveaune : Saint Zacharie, Auriol, Roquevaire. Productions des XIXème et XXème siècles.
 
Publié en 2003, sous l'égide du Musée Martin Duby d'AURIOL, et sous le patronage des Communes d'AURIOL, SAINT ZACHARIE et ROQUEVAIRE. 
Ce document fourmille d'informations sur l'industrie de la céramique qui a fait vivre tant de familles dans nos Communes, et dont on a du mal à trouver aujourd'hui la moindre trace dans notre environnement urbain. On y présente également les différentes productions, et certaines planches sont en couleurs. Malheureusement, ce document est actuellement difficile à trouver, car épuisé. Il compte 145 pages.

Information communiquée par J. C. HAINGUE

1915 octobre à décembre

Une fin d'automne très froide. Un mois de décembre le plus doux et le plus pluvieux depuis 50 ans.

- Je m'appelais DELOUTE Isidore Joseph
Je suis né à Auriol le 14 1 1880 de Hyacinthe Jacques 41 ans cultivateur et de Clarisse Joséphine Allègre 35 ans. Témoins Lazare Pinatel 49 ans et Jean Baptiste  Gamerre 48 agriculteurs; acte 9 page 3/28

Livret militaire non trouvé.
Recruté classe 1900- Toulon, incorporé dans le 1er B.C à pieds
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YToxMDp7czoxMDoidHlwZV9mb25kcyI7czoxMzoic3BlY2lmX2NsaWVudCI7czoxMDoic3BlY2lmX2ZjdCI7czoyMzoiQXJrTURIVmlzaW9ubmV1c2VJbWFnZXMiO3M6MTg6InNwZWNpZl9uYXZfcGFyX2xvdCI7czoyMjoiQXJrTURITmF2aWdhdGlvblBhckxvdCI7czoxMzoibWRoX2ZvbmRzX2NsZSI7aToxO3M6NDoicmVmMiI7czo2OiIzODMyMTQiO3M6MTI6ImlkX2Fya19maWNoZSI7czo2OiIzODMyMTQiO3M6OToicHlyYW1pZGFsIjtiOjA7czoxMjoiaW1hZ2VfZGVwYXJ0IjtpOjA7czoxNjoidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbCI7YjoxO3M6MjE6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWxfbW9kZSI7czo0OiJwcm9kIjt9#uielem_move=0%2C0&uielem_islocked=0&uielem_zoom=100&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F
Tué à l'ennemi. Je suis mort le 11 10 1915 à Angres (62). J'avais 35 ans.
Mort pour la France jugement du 23 10 1917 Nice


- Je m’appelais ORLAREI Jacques Joseph
Je suis né le 25 12 1880 à Roquevaire quartier de l’agasson de Laurent journalier 40 ans (Italien) et de Joséphine Désirée Carrety 36 ans. Témoins : Paul Maurin commis 26 ans, Ferdinand Gauchier garde champêtre 70 ans. Acte 80, page 20

Livret militaire non trouvé
Recruté à Toulon matricule 1299
174ème RI
Je suis mort le 20 11 1915 à Chalons en Champagne (51) ou sur Marne âgé de 34 ans suite de maladie contractée en service
Inhumé nécropole nationale  tombe 2491
Surnommé estelle
Mort pour la France


- Je m'appelais RIBOULET Albert Baptistin

Je suis né à Roquevaire-Lascours le 9 4 1887 de Joseph Marius 35 ans et Marie Thérèse Tourrel 31 ans, cultivateurs.Témoins Paul Maurin 33 ans commis, François Guigou 65 ans cordonnier; acte 33 page 9/23.

J'avais les yeux les cheveux châtains, je mesurais1.69 m.
J'étais cultivateur.
J'ai été recruté à Toulon, classe 1907, mon numéro matricule 493 (1R1264)
J'étais soldat 2ème classe au 27ème B.C à pieds, 1ère classe le 10 6 1910
Je suis mort le 28 12 1915 au combat  à Hartmannsvillerkopf (68), inhumé au camp des dames. J'avais 28 ans.
Déclaré mort pour la France.


Le travail peut être complété encore en regardant les dossiers militaires, des erreurs de lecture ou de transcription sont possibles, pensez à vérifier. 

Sources : Archives départementales 13 registre matricules: http://www.archives13.fr/archives13/CG13/cache/offonce/pid/493
ACC 2014-12
actualisé 2018 10 27
 

1915 juillet à septembre

Après un début d'année avec vague de froid sur le front de l'est.
Un été difficile!

- Je m'appelais GUIGOU Justin "Jean"
Je suis né à Roquevaire- rue du pont le 27 7 1889 de Edouard Marius tonnelier 31 ans et Eulalie Delphine Roux 31 ans. Témoins: Michel Roux cafetier 42 ans oncle, Pierre Gautier confiseur 31 ans oncle. Acte 51, page 14/20.

J'avais les yeux les cheveux châtains, je mesurais 1.60 m.
J'étais confiseur.
J'ai été recruté à Toulon, classe 1909, mon numéro matricule 1678 (1R1326).
Exempté en 1910, je suis incorporé dans le service actif le 17 2 1915. 
J'étais soldat 2ème classe au 24ème B.C.
Tué à l'ennemi. Je suis mort le 5 7 1915 à Gaschney (68). J'avais 25 ans.
Mort pour la France




 - Je m'appelais ROUBAUD Auguste Marius Firmin.
Je suis né à Roquevaire- Quartier Garnière le 25 9 1874 de Jean Baptiste Antoine 25 ans et de Rose Marie Dol 24 ans agriculteurs. Témoins: B Deydier commis 29 ans, Désiré Voulant garde forestier 61 ans. Acte 84, page 22/27.

J'ai été recruté à Toulon, classe 1894, mon numéro matricule 202
Livret militaire non trouvé.
J'étais soldat 2ème classe au 7ème B.C 4ème cie
Tué à l'ennemi. Je suis mort le 18 7 1915 à Bussang (88). J'avais 40 ans.
Mort pour la France
 http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YToxMDp7czoxMDoidHlwZV9mb25kcyI7czoxMzoic3BlY2lmX2NsaWVudCI7czoxMDoic3BlY2lmX2ZjdCI7czoyMzoiQXJrTURIVmlzaW9ubmV1c2VJbWFnZXMiO3M6MTg6InNwZWNpZl9uYXZfcGFyX2xvdCI7czoyMjoiQXJrTURITmF2aWdhdGlvblBhckxvdCI7czoxMzoibWRoX2ZvbmRzX2NsZSI7aToxO3M6NDoicmVmMiI7czo3OiIxMTMyNDQzIjtzOjEyOiJpZF9hcmtfZmljaGUiO3M6NzoiMTEzMjQ0MyI7czo5OiJweXJhbWlkYWwiO2I6MDtzOjEyOiJpbWFnZV9kZXBhcnQiO2k6MDtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=0%2C0&uielem_islocked=0&uielem_zoom=100&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F


- Je m'appelais KOZLOVSKI Clovis Auguste (Clément)
Je suis né à Roquevaire rue des plâtrières le 30 12 1894 d’Alphonse Marie Jean Eugène peintre 27 ans (Russe) et de Bezamat Claire Baptistine 27 ans. Témoins : Edouard Guigou tonnelier 37 ans, Henri Roux cordonnier 47 ans. Acte 67, page 18.

J’étais camionneur, soutien de famille
J'ai été recruté à Marseille, classe 1914, mon numéro matricule 2367 (1R1379).
Incorporé en septembre 1914 au 7ème RI
Je suis mort le 20 7 1915 à Lihons (80)
Citation accompagnant la médaille militaire à titre posthume Croix de guerre étoile de bronze.
Mort pour la France


- Je m'appelais JOUVE Auguste Jean.
Je suis né à Roquevaire - rue du calvaire le 21 6 1886 de Paul Félicien 34 ans et d’Antoinette Henriette Grimaud 29 ans, cultivateurs. Témoins : Jean Baptiste Grimaud boulanger 45 ans et Ferdinand Lan boulanger 48 ans. Acte 34, page 10/ 18.

J'avais les yeux, les cheveux  noirs, je mesurais 1.67m.
J’étais cultivateur.
J'ai été recruté à Toulon, classe 1906, mon numéro matricule: 1382 (1R1253)
J'étais soldat 2ème classe au 27ème B.C à pieds.
Clairon le 23 8 1908, Chasseur 1ère classe le 1 10 1908.
Tué à l'ennemi, je suis mort le 18 8 1915 à Lingekopf, inhumé à Schratzmaennele (68). J'avais 29ans.
Mort pour la France.

photo du cimetière



- Je m'appelais NEGREL Léon Laurent.
Je suis né à Roquevaire-Lascours le 26 5 1878 de Toussaint Benoit 54 ans et Claire Lazarine Negrel 40 ans, agriculteurs. Témoins: Léon Negrel 26 ans agriculteur et Paul Maurin commis 24 ans.
Je me suis marié à La Ciotat le 24 7 1900 avec Marie Anne Maurin. Un enfant Clovis Augustin en 1900....

Livret militaire non trouvé.
J'étais soldat 2ème classe au 311ème R.I.
Je suis mort le 18 8 1915 à Toul (54) de suite de blessures à l'hôpital militaire. J'avais 37 ans.
Mort pour la France
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YToxMDp7czoxMDoidHlwZV9mb25kcyI7czoxMzoic3BlY2lmX2NsaWVudCI7czoxMDoic3BlY2lmX2ZjdCI7czoyMzoiQXJrTURIVmlzaW9ubmV1c2VJbWFnZXMiO3M6MTg6InNwZWNpZl9uYXZfcGFyX2xvdCI7czoyMjoiQXJrTURITmF2aWdhdGlvblBhckxvdCI7czoxMzoibWRoX2ZvbmRzX2NsZSI7aToxO3M6NDoicmVmMiI7czo2OiI5NTUzMDYiO3M6MTI6ImlkX2Fya19maWNoZSI7czo2OiI5NTUzMDYiO3M6OToicHlyYW1pZGFsIjtiOjA7czoxMjoiaW1hZ2VfZGVwYXJ0IjtpOjA7czoxNjoidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbCI7YjoxO3M6MjE6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWxfbW9kZSI7czo0OiJwcm9kIjt9#uielem_move=0%2C0&uielem_islocked=0&uielem_zoom=100&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

Je m'appelais OLLIVIER Paul Louis
Je suis né à Roquevaire - rue du calvaire le 15 3 1890 de Henri Joseph 30 ans  et Grimaud Joséphine Henriette 23 ans, cultivateurs. Témoins: Lazarin Vernis 29 ans cultivateur et Eugène Ollivier vannier 50 ans. Acte 22, page 7/19.

J'avais les yeux marron foncé, les cheveux châtain foncé, je mesurais 1.71 m.
J'étais cultivateur.
J'ai été recruté à Toulon, classe 1910, mon numéro matricule 222  (1R1337).
J'étais soldat 2ème classe au 27ème B.C.
Je suis mort le 28 8 1915 à Grenoble de suite de blessures, à l'hôpital civil La Tronche. J'avais 25 ans.
Mort pour la France.



- Je m’appelais GARIBALDI Joseph Ange Etienne
Je suis né le 11 7 1888 à Roquevaire rue nationale de Marius Daniel Clair contremaître de fabrique de savon 31 ans et de Fortunée Victoire Raybaud 25 ans. Témoins Rebuffat Etienne boucher 39 ans, Michel Roux cafetier 41 ans. Acte 46, page 13

Je mesurais 1,70 m
Instruction 3
J’étais peintre en bâtiment, habite Marseille savonnerie Magnan.
J'ai été recruté à Marseille, classe 1908, mon numéro matricule 1840  (1R1309).
Incorporé au 10ème R Artillerie à pied mai 1910, 1er canonnier servant septembre 1910, arrivé au corps le 2 8 1914  
Blessé le 17 9 1915  au combat (balle au bas ventre)
Je suis mort le 18 9 1915  Sedd-ul-bahr Dardanelles Turquie  27 ans des suites de blessures.
Mort pour la France.


 - Je m'appelais LONG Henri Jules.
Je suis né à Roquevaire-Gentioux le 14 6 1890 de Louis Joseph 34 ans et Roubaud Anne Elisa 28 ans, cultivateurs. Témoins: Lazare Maurin cordonnier 47 ans, Jules Guis 26 ans cultivateur. Acte 44, page 12/19.

J'avais les yeux marron clair, les cheveux châtain foncé, je mesurais 1.66 m
J'étais jardinier.
J'ai été recruté à Toulon, classe 1910, mon numéro matricule 239 (1 R1337).
J'étais soldat 2ème classe au 3ème R. des zouaves puis au  4ème R.I. coloniale ( campagne d'Algérie 1911-1912, du Maroc 1912-1913)
Porté disparu en Champagne le 25 9 1915. Mon décès est fixé au  25 9 1915 à Massiges (51). J'avais 25 ans.
Déclaré mort pour la France jugement du 15 12 1920 Marseille.


- Je m’appelais GUILLACHE Léonce Marius "le plus vieux"
Je suis né le  6 4 1864 à Roquevaire rue Ste Anne de Antoine Pépin serrurier 30 ans et Euphrasie Françoise Moustier 29 ans. Témoins : Nicolas Sublet cafetier 36 ans, Pierre Pascal Bruissant peseur public 64 ans. Acte 32, page 10.

Domicilié à Marseille, j’étais serrurier,
 J’avais les cheveux châtains, je mesurais 1,60 m, degré instruction 2.
Recruté à Toulon, classe 1884, matricule 1838 bis, (1R1065)
Incorporé au 140ème  RI
Soldat de 2ème classe 1885; caporal 1886; sergent fourrier 1887; sergent 1888; sergent major  31 12 1888; adjudant 28 9 1891.
Garde principal de la garde civile à Hanoi 15 11 1892 au 10 3 1898
30 1 1893 à Hai-Duong (tonkin écrit tonkain)
Classé affecté spécial des colonies garde comme inspecteur à Sou-La (Hanoi) 20 4 1905
Libéré du service militaire 1910

Sur genweb le reste de son parcours: 1914-1918
Capitaine 75 ème RI
Citation "Étant en instance de retraite, au moment de la mobilisation, s'est engagé volontairement pour la durée de la guerre. Admirablement brave, d'un calme impassible sous le feu, a été tué en dirigeant lui-même, debout, en plein jour, sous le feu des mitrailleuses, la destruction des fils de fer ennemis. Avait été depuis le début de l'action l'âme des attaques de sa compagnie"

Tué à l'ennemi le 26 9 1915 à Perthes les Hurlus Marne (51). J’avais 51 ans
Mort pour la France.
Transcription et livre d'or - Marseille

- Je m'appelais GUIGOU Jules Joseph
Je suis né à Roquevaire-Donomagis le 18 8 1884 de Paulin Benoni 30 ans et Julie Sabine Villy 21 ans, cultivateurs. Témoins: Jules Villy 38 ans menuisier et Félicien Vernis 36 ans maçon. Acte 41, page 12/19.

Marié

J'avais les yeux bleus les cheveux châtains, je mesurais 1.60 m
J'étais boucher (sais tuer) - 1912 à La Bédoule, 1914 à St Marcel Marseille
J'ai été recruté à Toulon, classe 1904, mon numéro matricule 708 (1R1232)
J'étais soldat 2ème classe au 27ème B.C passé au 112ème R.I.
Blessé le 7 9 1914 à Séricourt Marne.
Je suis mort le 29 9 1915 à Château-Thierry (02) suite à des blessures à l'Hôtel Dieu. J'avais 31ans.
Mort pour la France.


photos du cimetière



Sources : Archives départementales 13 registre matricules: http://www.archives13.fr/archives13/CG13/cache/offonce/pid/493
Le travail peut être complété encore en regardant les dossiers militaires, des erreurs de lecture ou de transcription sont possibles, pensez à vérifier.
ACC 2014-12
actualisé 2018 10 27