mardi 13 novembre 2018

Expo bilan

300 visiteurs environ, car à certains moments impossible de compter, les habitants des 3 parties de la commune se sont déplacés. A la demande nous avons ouvert dimanche matin avant 11 h puis en fin d'après midi..
Les visiteurs sont aussi venus d'Auriol, La Penne, La Bouilladisse ... Si certains sont passés en courant d'air, d'autres sont restés 3 h. Beaucoup d'émotion pour certains.
La liste des morts n'est pas close pour ceux qui sont morts au champ d'honneur, car ceux nés avant 1892 n'ont pas été étudiés systématiquement, bientôt la suite...

Une remarque un poilu est mort sur sa photo le 12 au cimetière, et il est inscrit le 20 sur nos relevés. Pourquoi?
En l'absence de registre matricule de recrutement militaire qui donne toutes les informations sur le soldat, le document ressource est tout d'abord le livre du registre des pensions du ministère de la guerre. Ce livre a été établi à partir d'autres relevés, quand on multiplie les transcriptions on multiplie les chances d'introduire des erreurs. Il est fort probable que le soldat soit mort à la première date mais ce n'est pas une certitude (même une date de naissance n'est pas fiable à 100%, pour moi la première, l'heure - seulement - est fausse).
Un autre soldat a été déclaré mort entre le... et le..., au moment du jugement la date choisie est le premier jour. Les heures de décès ne sont pas indiquées non plus, si ce n'est dans les hôpitaux de l'intérieur.

En lisant le livre de Louis Maufrais "j'étais médecin dans les tranchées", on a une petite idée des conditions de vie des services de santé et des blessés. 
https://sites.google.com/site/tesalmatax/j-etais-medecin-dans-les-tranchees-7130162

 2018 11 ACC

lundi 12 novembre 2018

Obsidionales

Un mot peu employé si ce n'est par les botanistes après la guerre de 1870, il s'agit d'espèces de plantes introduites par les armées qui occupent ou défendent un territoire.
L'étude a été faite pour le Nord Est de la France. L'importation de foin pour les animaux a eu un rôle important, ainsi que les graines ou les spores transportées par les humains ou les véhicules.

Le 6ème bataillon des chasseurs alpins, basé à Nice, avec leurs ânes et mulets auraient ainsi transporté le trèfle alpin...
Vous voulez en savoir plus? Livre de François Vernier Editions Vent d'Est (Strasbourg) Plantes obsidionales, l'étonnante histoire des espèces propagées par les armées...
https://www.tela-botanica.org/2014/09/article6495/
https://www.tela-botanica.org/actu/IMG/Plantes_obsidionales_Argu_2014_1-1.pdf
Merci à René Négrel et son épouse, pour leur information à ce propos.


Si je mourais là-bas sur le front de l’armée
Tu pleurerais un jour ô Lou ma bien-aimée
Et puis mon souvenir s’éteindrait comme meurt
Un obus éclatant sur le front de l’armée
Un bel obus semblable aux mimosas en fleur
Le mimosa ou "Acacia dealbata" a été introduit en Europe vers 1824, juste  une illustration du poème  pour cette fin de guerre
http://www.conservation-nature.fr/especes-invasives.php?id=7
2018 11 ACC

dimanche 11 novembre 2018

100 ans

11 novembre :
Un anniversaire un peu particulier, en présence du maire, du proviseur, de professeurs du Gymnasium de Langen en Allemagne, tourné vers la liberté la fraternité...
Les élèves des collèges  de Roquevaire et Langen ont présenté un spectacle évoquant la Grande Guerre très émouvant.

Après bien des anniversaires...40, 50 ans et maintenant 100 !
Ne pas oublier pour ne plus reproduire ces massacres...
Documents philatéliques B Vert
2018 11 ACC

samedi 10 novembre 2018

Classe 1912

Pas eu le temps de rentrer au foyer, il faut partir à la guerre! Au moins sait-on manier un fusil... si on ne savait pas avant (parce qu'on chassait les grives).


1892 : classe 12, 61 actes
nom
Date naissance
lieu
décès
matricule
Riboulet marius leopold
10 01
Lascours
?
?
Barthelemy louis auguste
01 02

9 6 1918 disparu
M2139 cito/rég croix guerre méd mil brigadier
Ollive henri jules
01 02

01 1979
M1711
Sumien lucien marius
17 02

05 1964
M1530
Voir Mrs
Negrel frederic rosin louis
14 02
Lascours
01 1972
M1514
Bestagno henri joseph
13 03


M211
Benoit frederic marie joseph
14 03

12 1957
M1463 exempté
Long simon augustin
23 04

06 1973
?
Melissent paul joseph
26 04


?
Manaro gabriel jules aimé
24 04

Apres 09 1919
?
Suzan félix marius
01 05

?
M918 cit o/bat 1918 blessé
Berger seraphin gabriel 
17 05

27 3 1914 hôp militaire Mrs
M212
Ollivier félix fleury rosin
27 05


?
Ronco guillaume léopold charles
10 06

Apres 01 1916
?
Negrel etienne  clovis louis
21 06
Lascours

?
Duch antoine louis césar
27 06

11 1963
M4284 cit 1915 croix guerre ét bronze, méd victoire , brigadier
Vernis clément virgile marie
29 06

26 5 1915
M1536
Secours vve
Gras fernand célestin félix
10 07


M1493 volontaire,exempté
Tassy louis victor
16 07

21 12 1914
M1731 blessé
Lambert albert (paul) marius
18 07

Après 8 1919
M1505
Negrel jules marius
01 08
Pt étoile

M1786 aux réf 1919
Negrel joseph emile marius
07 08
Pt étoile
Après 10 1938
M1516 caporal
Pelas samuel elie
09 08

05 1980
M3484 réf temps ss lieut, blessé 1915, cit o/rég 1915 et 1916croix guerre 2 ét bronze
Negrel joseph alexandre
27 08
Lascours
04 1968
M1515 blessé 1914, gazé 1918
Fonvieille jean philippe auguste
28 08

06 1962
?
Guigou antonin félix
07 09
Pt étoile

?
Tremellat rosius joseph simon
28 10

01 1983
M1534 cit o/rég 1914 blessé croix guerre ét bronze brancardier caporal
Suzan vincent anastase stanislas
13 11

11 11 1927 Mrs
M1531 cité o/rég 1915 croix guerre étoile
Negrel jean baptiste marius
22 11
Lascours

?
Tremellat paul urbain hubert
10 12

02 1977
M1533 caporal, 2 cit o/rég 1916, blessé Serbie 1917
Coulomb félix justinien laurent
18 12

03 1968
M1482 blessé 1918 cit o/rég caporal perte doigt
Lapique edmond lucien frédéric Lazare
23 12

Après 1920
M1783 aux exempté

Quelques professions :
Barthélémy Louis ferblantier; Ollive Henri patissier; Negrel Frederic maçon;  Vernis Clément maçon; Negrel Joseph commis des PTT;  Negrel Joseph Alexandre coiffeur; Suzan Vincent mineur; Tremellat Paul Urbain fleuriste, employé tramways; Coulomb tonnelier, électricien; Lapique aide pharmacien.

Lire tous les actes d'état civil-naissances, puis chercher tous les registres matricules de recrutement militaire (je dis souvent livrets militaires= un raccourci imprécis) est un travail de longue haleine mais instructif.
Que peut on y trouver:
- les professions exercées
- les caractéristiques physiques innées ou acquises (taille, tatouages...)
- le degré d'instruction (de 2 surtout à 5) 
- l'état de santé au recrutement: il n'est pas très bon, beaucoup de cas de faiblesse, des problèmes respiratoires, des fistules, quelques malformations, un cas d'épilepsie, mais les "bons pour le service" immédiatement existent aussi.
- le parcours militaire avec les divers régiments, les blessures ou les décorations
- les condamnations (très peu), quelques cas de désertion assez compréhensibles (problèmes de santé surtout). Les condamnations pour vol, mouillage de lait...avant ou après la guerre sont mentionnées. Le jugements le sont aussi, mais en raison du besoin de soldats on pardonne. On barre le fait qui est encore lisible.
On envoie au front des jeunes malades de tuberculose, handicapés... Les conditions climatiques n'ont pas dû améliorer l'état sanitaire des soldats.Un pâtissier tuberculeux mort en service, ne pourra contaminer ses clients, seule conséquence positive. 
Il est assez difficile de percevoir la justesse des attributions de médailles...
On ne peut regretter le "temps passé"!
L'hommage qu'on leur rend, souvent distraitement, n'est pas à la mesure de leurs souffrances.
Symbole de paix: le laurier

2018 11 ACC