vendredi 27 mai 2016

Lascours - Lascour

Avez-vous regardé en déambulant dans Lascours, les plaques des noms des rues? Ancien affichage ou affichage moderne qui parfois cohabitent.
Plaque d'argile ou plaque métallique avec le blason de Roquevaire.

Madame Odette N. nous dit que les plaques en argile étaient l'oeuvre de Monsieur Lascour, elles comportaient toutes un santon (admirez le détail de la chèvre), beaucoup ont été détruits par les tirs au lance-pierre des enfants (Zouave).





A Roquevaire, F Lascour a créé les panneaux qui constituent la table d'orientation, ce n'est qu'un aperçu de ses oeuvres!
A Lascours, une place porte son nom.

ACC 2016-05

samedi 21 mai 2016

Ressorts


La manufacte existe peut être encore en 1929 mais la lettre est un courrier personnel à propos d'une association.
Document B Vert.
ACC 2016-05

vendredi 13 mai 2016

Montvin 1816 2016

La rue du Montvin se trouve face à la colline, part de la nationale 96 (allée piétonne) et dessert le quartier St Roch.
Il y a juste 200 ans, un pan de rocher s'est détaché de la colline (237 m) et a écrasé la chapelle St Roch à ses pieds et l'abattoir, "un dimanche après l'heure de la messe". Aucune victime à déplorer.

A noter que le nom a été transformé, on n'a retenu que le "mont" présent là, se défiant peut-être d'un accent sudiste où pourtant on entend toutes les lettres écrites. Bientôt la légende dira qu'il y avait des vignes sur ce morceau de colline !!!
Alors Montvin a remplacé Mauvin ou Malvesin. Ce dernier nom étant sans doute le plus adéquat si on considère la fragilité du rocher!
Par prudence, le rocher actuellement, est ceinturé d'un maillage métallique.
http://www.geneanet.org/nom-de-famille/malvesin 
ACC 2016-06

Huveaune crues

 Pour en savoir plus sur les crues actuelles:
https://asphcr13.blogspot.com/2019/10/vigilance-crues.html
 2019 11 ACC

Extrait de :http://www.bouches-du-rhone.pref.gouv.fr/content/download/18415/114150/file/1%20Rapport_phase5_dossier%20global-partie1.pdf

Direction Départementale des Territoires et de la Mer 13
Etude hydrologique et hydraulique sur le bassin versant de l'Huveaune
pages 57/211.


A Roquevaire
Juillet 1835
« Quelle calamité ma bonne amie ! Dieu est fatigué de nous. Je t’avais annoncé lundi dernier un 3ème orage. Au moment où je t’écrivais, le tonnerre donné à une maison de campagne à St Etienne, souleva et laissa tomber le propriétaire, … étouffa ses deux cochons et pilonna plusieurs murs de la maison. Le lendemain mardi, un 4ème orage, plus violent que les autres, éclata encore sur Roquevaire ; les grêlons tombaient gros comme des noisettes et la moitié du terroir, celle du côté de Bassan, a été tellement ravagée que toutes les récoltes sont perdues… Le torrent de Basseron grossit tellement que, ce que l’on avait jamais vu, l’eau alla couler dans l’Huveaune par la rue de la Treille, en allant au Petit Cours et monta sur le second degré de la maison commune, inondant toute la rue et entrant d’un côté et d’autre dans les maisons. De notre côté, l’eau monta jusqu’à la traverse de l’église ; elle a laissé un dégât extraordinaire là ! (Louis Long notaire, adjoint au maire)
in : "L’Huveaune et ses riverains, un millénaire pour le meilleur et pour le pire." Jean Le Dantec. Club cartophile aubagnais.

Octobre 1858
Débordements importants, notamment Auriol, Roquevaire et Aubagne. Jusqu’à 1 m de hauteur d’eau dans les rues d’Aubagne. Usines, magasins, habitations subissent de nombreux dégâts.
In : Tableau recensement DREAL
Enormément grossi par le Merlançon, l’Huveaune a débordé sur presque tout son parcours, mais principalement sur les territoires de Roquevaire, d’Auriol et Aubagne. A Roquevaire, des balles de farine, des bois, des meubles et des bestiaux ont été entraînés par le courant. A Aubagne, la ville a été en grande partie inondée ; dans plusieurs maisons, l’eau atteignait jusqu’à plus de 1 m de hauteur. Des fabriques de tuiles et de poteries ont été dévastées. On cite entre autres la fabrique de poteries de M. Fraise comme ayant beaucoup souffert.
Le viaduc qui reçoit les eaux descendant des montagnes de Cassis, et qui traverse souterrainement Aubagne, a crevé presque au centre de cette ville et a donné passage à une telle quantité d’eau qu’une foule de magasins et de maisons ont été immédiatement envahis, sans qu’on ait pu se prémunir contre ce débordement, que de mémoire d’homme les habitants d’Aubagne ne se rappellent pas avoir jamais eu.
Au nombre des malheurs à déplorer, on cite un homme qui, cherchant à recueillir des pièces de bois emportés par l’Huveaune, a été entraîné par le courant et s’est noyé.
On a vu passer à Aubagne un cheval mort emporté par les flots. Parmi les usines signalées comme ayant beaucoup souffert, on cite encore la fabrique à papier du Pont de l’Etoile où les eaux ont causé de grands dégâts.
Plus de 1 m dans certaines maisons à Aubagne.
D’après nos informations particulières, à Roquevaire, le pont en fil de fer de l’Huveaune a été emporté, l’eau a couvert le Cours, passé par-dessus le pont de la grande route et ruiné une maison avec moulin, dont le cheval a été emporté.
Maurice Champion

1° Octobre 1892

Q estimé à Roquevaire : 70 m3/s.



11 Novembre 1935

121,62 mNGF à l’ouvrage n° 6 (aval de Roquevaire, BV = 176 km2) ; 115 à 115,6 m NGF en amont du pont CD43 (amont d’Aubagne).
130 m3/s à l’usine papier ; 185 m3/s à Pont de Joux.

1959
2,20 m à Roquevaire selon service hydraulique. Q = 63 m3/s à Roquevaire, 107 m3/s à la Penne (évaluations Service hydraulique), Q = 47 m3/s à Roquevaire (évaluation Sogreah).

6 Octobre 1960
170 à Roquevaire, 184 à Aubagne, 117 à la Penne (phénomène d’écrêtement).
Période de retour estimée à 20 ans. 153,54 m NGF à l’échelle du pont de la RN96 (niveau max de 3,75 m, 118 m3/s), 117 m3/s à la Penne d’après Service hydraulique. Etude Sogreah.

10 Septembre 1964
Orage localisé sur Aubagne ; 55 mm à Roquevaire ; 108 mm à Aubagne (en 3 h sur terrain non saturé) ; 20 mm à Marseille.

28 Décembre 1972
Roquevaire : 47 m3/s à 11h45 (Aubagne : 70 m3/s à 13h30 ; Dromel : 68 m3/s à 16 h ; Borely : 90 m3/s).
Echelle pont RN96 : 2,55 m à 11h45.
62 m3/s d’après courbe de tarage Sogreah, 50 m3/s d’après agence de bassin.
Pluie peu intense mais longue : 111 mm à Roquevaire, 116 mm à Aubagne, 47 mm à Marseille.
Q = 50 m3/s à Roquevaire, 70 m3/s à Aubagne, 80 m3/s à Dromel selon agence de bassin.

16-17 Janvier 1978
Crue de référence pour le PPRI de Roquevaire. L’Huveaune déborde sur tout son cours.
Secteur du pont du cimetière : l’eau est montée au niveau du parapet de la rive gauche (environ 50 cm sur le parking sous le cimetière). Le Cours Négrel Féraud inondé par 30 à 40 cm d’eau. Le niveau d’eau est arrivé au ras du pont de la RN96.
Débordements sur la rue Rolland en aval du pont (0,2 m d’eau), la route est inondée jusqu’en amont du pont du Bd Piot (il reste environ 20 cm de tirant d’air sous le pont).
Débordements en amont de la gendarmerie en rive gauche et droite. Pas d’évacuation.
Lit majeur droit largement inondé entre la gendarmerie et le stade, notamment la zone basse qui forme une cuvette (oliviers) en amont du stade, et le complexe sportif qui est également un point bas.
Lotissement Les Romarines : habitante évacuée en barque au chemin Carraire de l’Etoile (seule habitation évacuée). La limite de la zone inondée atteint l’intersection avec le chemin du lotissement de la papeterie.
Les débordements en rive droite inondent le chemin du Pont de l’Etoile et les jardins situés à l’ouest (jardins en terrasse inondés sur le premier niveau).

6-7 Janvier 1994
Dans la nuit, les communes de Roquevaire et d’Aubagne sont en pré-alerte : une montée des eaux du fleuve a été remarquée. L’Huveaune passe à un débit de 130 m3/s et atteint la hauteur historique de 2,2 m. La crue cause des dégâts notamment en amont d’Auriol où 30 personnes sont évacuées. A Pont de l’Etoile, le bar-tabac La cascade perd son jardin aménagé sur les berges.

14 Décembre 2008
Huveaune en limite de débordement.

2016-05 CC et JC Haingue


jeudi 12 mai 2016

Crue et écluse 1755



Copie de lettre écrite par Mr les consuls de Roquevaire au Sr Joseph Bernard Casteneuf ? à St Maximin, le 13 3 1755
"Monsieur,
Vous n’ignorez pas que les débordements de l’eau de notre rivière ont entièrement emporté l’écluse que Alexis Laurey et Estienne Dumas vos cautionnés avaient fait pour notre communauté, ainsi comme ils se trouvent dans le cas de la refaire de nouveau à mesure que nous avançons dans la belle saison ; il est à propos qu’ils commencent à faire leurs préparatifs pour y mettre la main en  t? ce lieu afin d’éviter les plaintes en dommages intérêts qui pourraient être portés par les particuliers contre la communauté et celle-ci contre les entrepreneurs ce qui retomberait infailliblement sur vous ; ayez donc la complaisance de leur en donner avis pour obvier à tous inconvénients ; vous voudrez bien nous faire part des démarches que vous aurez faites et des intentions des dits entrepreneurs ; nous avons l’honneur d’être très parfaitement M. votre humble et obéissant serviteur.
Document non signé
(probablement B St Martin ou Honoré Suzan)"

AD 13 BB29
2016- 05 ACC ET J Cot

mercredi 11 mai 2016

ST Vincent

Saint Vincent, patron de Roquevaire:

Le 22 janvier 1721 (période de peste), le regitre des délibérations du conseil de la communauté commence par "Jour du glorieux St Vincent patron du lieu de Roquevaire, a été en rue..."

Diacre de Saragosse, martyr à Valence-Espagne (✝ 304)

Patron des vignerons . Trois faits sont historiques: il était diacre; il sut dominer les plus cruels supplices et, malgré ses souffrances, il chantait, riait et répondait avec humour aux humeurs de son tortionnaire, 
"Vincent, signifie vainqueur.
 L'iconographie le représente, en habit de diacre portant l'évangéliaire (proclamé par lui au cours de la messe) et la palme du martyre. Il est encadré de deux ceps de vigne portant des grappes de raisins."

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/483/Saint-Vincent.html
Photo vitrail de l'église.
 Source AD 13 registre des délibérations
ACC 2016-06

mardi 10 mai 2016

Météo agricole

 Les cultures étaient liées à la lune et au calendrier.
Sur les murs d'un cabanon au Clauvier dans un champ j'ai pu lire les dates des plantations, année après année. Empirisme pour choisir le meilleur moment, si les aléas de la météo ne faisaient pas tout rater.

Si vous souhaitez connaitre la météo depuis 1850, ou ce qui s'est passé un jour de mai, c'est dans évènement météo:
http://www.meteo-paris.com/chronique

http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/les-saints-de-glace-sous-le-signe-de-la-douceur-08-mai-2016.html

"La période des Saints de Glace approche. Selon la tradition populaire, Saint Mamert (11mai), Saint Pancrace (12 mai) et Saint Servais (13 mai) ont la réputation d'apporter le froid et la gelée, signature d'un ultime sursaut de l'hiver. Au delà de cette période, les gelées ne seraient plus à craindre sur le pays."

ACC 2016-05

lundi 9 mai 2016

1752 carte

"Carte levée a veue pour l'explication du mémoire sur le camp de Roquevaire et sur la position entre la mer et la Durance pour couvrir Toulon, Marseille et Aix. Aoust 1752"

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55004105p/f1.item.r=roquevaire.zoom

ACC 2016-05